Ces rêves qui ne sont pas les nôtres

« Au bord de la mer, nous avons mangé des huitres, hurlé le bonheur, fait l’amour au rythme de la pluie qui claquait contre les vitres. »

J’ai ouvert un vieux fichier .doc, écrit en Times. A l’intérieur, il y a ces quelques mots, en une page, et une date qui me renvoie cinq ans en arrière. En novembre 2012, j’avais d’autres rêves, des envies et des envolées qui n’étaient pas les miennes. L’année d’avant, le 19 du même mois, j’avais écrit laconiquement « la littérature me manque », sans comprendre qu’elle me manquerait toujours si je ne changeais pas mes plans. Je croyais tout savoir, j’inventais des carrières, je touchais du doigt des ambitions qui ne me ressemblaient en rien. Je pensais aux vies « extraordinaires » de ceux qui n’ont pas peur et je brandissais mon envie d’ailleurs comme un drapeau.

Lire la suite