Lettre à ceux qui disent

J’ai d’abord voulu expliquer, compter les heures, les jours, rétablir ma vérité sur la vôtre. J’ai souvent répondu aux soupirs, aux regards entendus, aux invectives, aux blagues qui n’en étaient pas. J’ai essayé de donner des chiffres, de nuancer, d’atténuer ce que je ressentais, d’éviter de me plaindre, pour ne pas qu’on me réponde, au choix ou tout à la fois, que j’étais fonctionnaire, prof, en grève, en vacances, que je ne savais rien des 35h, du monde de l’entreprise et de la valeur du « vrai travail ».

Lire la suite

A lire : La salle de bal, Anna Hope

Là, tout de suite, les yeux sur la couverture, peut-être imaginez-vous une femme valser, presque sur la pointe des pieds, lors d’un immense bal dans une salle somptueuse. Vous devinez son visage, tandis qu’elle vole dans sa robe jaune, les yeux clos, fiévreuse et enivrée, voguant de bras en bras.

Lire la suite

« Sors de ta zone de confort »

Plusieurs années en arrière, je me rêvais en aventurière. Je me voyais sortir du cadre, du lot, des clous et des sentiers battus, à l’heure où il était de bon ton de faire une croix sur sa « zone de confort » comme si elle nous condamnait irrémédiablement à l’ennui. J’ai essayé plusieurs fois de repousser des barrières que je croyais imaginaires, tombées finalement non sans mal, croyant que c’était la condition ultime pour m’épanouir. C’était faux, mais je ne le savais pas encore.

Lire la suite

Mes dernières lectures #3

Alors que le mois de juillet commence à tâtons et annonce l’arrivée des choix impossibles dans l’objectif de tenir dans une valise minuscule* (que ceux qui prennent mille fois trop de livres pour les vacances lèvent la main), je vous parle aujourd’hui de mes dernières découvertes : classique, contemporain, bande-dessinée, français, étranger, il y en a pour tous les goûts !

Lire la suite

A lire : Des hommes couleur de ciel, Anaïs Llobet

65425623_10219448558306563_5387276525613613056_n

Connaissez-vous ce sentiment qui donne envie de garder un livre le plus longtemps possible entre vos mains ? Vous savez, celui qui vous pousse à tourner les pages doucement, dans un murmure, presque un frôlement, de peur que la fin n’arrive déjà. Non pas parce que vous craignez qu’elle ne tienne pas ses promesses, mais simplement car vous n’êtes plus seulement à la lisière d’une histoire, mais le cœur véritablement pris dans toute sa beauté, ses cris silencieux et ses tourments indicibles.

C’est ce que j’ai ressenti en lisant Des hommes couleur de ciel.

Lire la suite

Mes dernières lectures #2

60068121_10219025503290452_5559542827722997760_n

En avril, j’ai renoué avec le plaisir de lire dehors, les pieds nus sous les arbres, jusqu’à ce que le vent se lève en fin de journée. Je crois que c’est mon idéal pour lire : non pas un lieu précis, mais un instant, la liberté absolue du soleil sur la peau, qu’il soit timide ou mordant. C’est drôle car j’associe toujours finalement un livre à cet instant où je l’ai lu — avant le petit-déjeuner derrière les persiennes fermées, après un bain chaud les joues écarlates, au bord de la mer à quelques pas, dans le train d’un autre pays que le mien.

Je crois que j’aimerais bien faire ça ici, désormais. Associer un instant à un livre, lui apposer un lieu possible, choisir celui qui lui irait le mieux, comme un vêtement à enfiler. 

Lire la suite

Mars au féminin : deux titres à retenir

Publier un article sur mes lectures de mars au mois de mai ? J’ai hésité à passer outre mais les deux livres dont j’ai envie de parler méritaient de ne pas faire l’impasse. Le premier était sur ma liste depuis des années, le deuxième s’est frayé un chemin tout en haut de celle-ci en devenant « le » livre à découvrir, celui dont on évoquait le succès à la radio et sur les réseaux en ce début d’année. Et pour cause.

Lire la suite

A lire : J’ai couru vers le Nil, Alaa El Aswany

Il y a cinq ans, je découvrais Alaa El Aswany comme on ouvre un livre pour un examen : avant un entretien pour un stage dans un mensuel de littérature, j’avais prévu de lire l’auteur qui faisait la Une du dernier numéro. J’étais curieuse mais sans attente, je voulais simplement être sûre de pouvoir répondre aux questions qu’on me poserait. J’ai été résolument embarquée dès les premières pages de L’Immeuble Yacoubian, au point d’acheter Automobile Club d’Egypte quelques jours plus tard, le jour de sa parution en librairie. Finalement, l’entretien n’a absolument pas porté sur Alaa El Aswany mais j’ai décroché le stage et découvert un des auteurs qui m’est le plus cher aujourd’hui. Alors quand J’ai couru vers le Nil est sorti il y a quelques semaines, je savais que ce serait, une fois de plus, un livre qui compte, de ceux que l’on garde précieusement contre soi.

Lire la suite

Mes dernières lectures #1

J’inaugure aujourd’hui cette nouvelle rubrique : « Mes dernières lectures ».

J’ai longtemps réfléchi à propos de l’orientation à donner à ce blog, pas spécifiquement littéraire, à mille lieues du lifestyle, où les livres côtoient les voyages, les heures du quotidien et les souvenirs au vol. Je voulais que la littérature y conserve une place de choix sans qu’elle en devienne le cœur. Je me suis essayée au format des chroniques l’an dernier, mais ce projet demande un temps et une régularité que je n’ai pas. Pour continuer à partager mes lectures, en parallèle de mon compte instagram dédié, j’ai choisi d’écrire un billet ici, mensuel ou au fil des saisons, au sujet des deux, trois ou dix derniers livres lus. Bien sûr, je ne mets pas de côté l’idée de rédiger, de temps à autre, un article spécifique sur une œuvre que j’ai envie de mettre en lumière.

55849213_10218630835263998_5073369288778186752_n

Lire la suite