« Pourquoi tu pars? »

J’ai annoncé quitter Paris comme une évidence, sans préavis. A la question « Pourquoi tu pars? », je répondais toujours les mêmes mots. J’avais aimé Paris, j’avais aimé l’amour, la foule et la langueur, les minutes comptées, le soir sur la Seine, les cafés brulants et les bières sur les quais, les feuilles d’automne et mes musées préférés. Mais lentement, comme une parenthèse que je savais devoir fermer, suspendue depuis les premiers jours, l’air est venu à me manquer.

A la question « Pourquoi tu pars? », j’aurais voulu répondre que Paris ce n’était pas moi, que j’étais ce que Paris n’est pas et ne pourra jamais m’apporter.

Je suis une petite fille d’agriculteurs, d’amoureux de nature, de musique classique et de littérature. Je suis une petite fille de juin, de terre et de ballades en forêt. Le soir, mes parents laissaient leur métier de ville pour revenir à la maison, nichée entre la grange aux hirondelles et le jardin de groseilles. J’entendais les tourterelles le matin au printemps, grimpais sur des chapiteaux de paille, courais dans les blés, allais cueillir les pissenlits, ramasser les champignons, les noix, les mûres. Je montais sur le toit de la ferme pour regarder le soleil se coucher, le colza, l’orge et le blé grandir.

Ce matin, encore, le ciel prenait feu. A l’horizon, les champs, les forêts, la Normandie verte aux vêtements dorés de septembre, qui me rappelle tant cette enfance. J’ai troqué les métros et les bus pour des kilomètres vers la petite ville au château. Je vois les vergers sur le bord des routes et les mouettes prendre leur envol et se poser sur les terres ocres.

Et ce matin encore, je pensais à cette enfance qui m’a donné le goût de vivre, ce goût de vivre au plus près de ce que je suis. Peu importe mes choix, peu importe ce que j’ai répondu, ce que je n’ai pas su répondre, les personnes qui pensent qu’en dehors des murs de la capitale la vie est une vie à moitié, c’est la mienne, différente, entière, et je respire pour de vrai.

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s